La migraine chronique… véritable fardeau pour celles et ceux qui en souffrent

Pour parler de la migraine chronique et expliquer aux téléspectateurs comment cela impacte la vie de millions de personnes, France 3 a fait appel aux témoignages de : 

  • Constance, jeune adolescente, souffrant de migraine depuis l’âge de 11 ans. Elle teste depuis quelques mois des injections d’anti-cgrp. Suivie au centre anti-douleur de Limoges, elle fait appel également aux injections de Botox;
  • Dr Ranoux, neurologue, qui partage sa frustration à ne pas pouvoir prescrire à ses patients qui en ont besoin des nouveaux traitements qui semblent avoir une grande efficacité, à cause de leur prix;
  • Geneviève, membre de LVDM, migraineuse depuis 50 ans revient sur l’incompréhension des médecins, de la famille, et la solitude qui en résulte… et Sabine, présidente de l’association revient sur l’aura;

Pour en savoir plus sur la migraine chronique et afin de mieux comprendre cet article et le reportage de France 3, n’hésitez pas à découvrir notre article dédié.

Lire l’article sur la migraine chronique

🥊 Un accès aux traitements innovants (dont les anti-CGRP) difficiles pour les migraineux et pour lequel il faut se battre

L’impact de la migraine peut se faire sentir dans les sphères : 

  • personnelle, avec des patients qui peuvent se décourager de voir arriver des crises sans avoir aucun contrôle;
  • familiale, avec de l’incompréhension, et moins de temps ou de disponibilité du patient migraineux pour s’occuper des siens;
  • Sociale, avec certains patients qui ne peuvent plus se rendre à des événements festifs avec leurs proches, car contraints par la migraine ou l’incapacité induite;
  • Professionnelle, avec des patients qui parfois ne peuvent plus exercer leur profession en raison d’un nombre de migraines trop important, ou doivent demander des aménagements de poste, ou encore s’interdisent des évolutions de carrière, de peur que la migraine ne les empêche de performer à de nouveaux postes. 

Dans chacune de ces sphères, vous pouvez compter sur Apo pour y voir plus clair, partager des informations précises et mieux expliquer votre pathologie à vos proches par exemple. Apo vous aide aussi à prendre du recul et constater l’évolution de votre pathologie au long cours, et à surveiller le tout pour éviter autant que possible la chronicisation de la migraine. Le partage du rapport avec le médecin qui vous suit est une manière d’impliquer votre médecin dans votre combat contre la migraine et de l’aider à identifier le traitement qui aura le plus de chance de fonctionner chez vous. 

En plus d’Apo, lorsqu’il y a de l’espoir pour que les patients migraineux retrouvent une qualité de vie et de l’entrain dans chacune de ces sphères grâce à de nouveaux traitements, il faut se battre pour que cet espoir soit accessible à tous, sans restriction de capacités financières. 

Pour prendre part à ce combat, vous pouvez : 

  • Signer la pétition pour le remboursement des anti-CGRP, accessible 👉 ici 👈
  • Adhérer à l’association La Voix des Migraineux, et soutenir l’ensemble des actions menées pour les patients migraineux, 👉 ici 👈
  • Témoigner, ne pas cacher l’impact de notre pathologie, pour mettre fin à cet incompréhension de la société

⛔️ Des traitements déconseillés et une vigilance à avoir sur sa prise médicamenteuse

Le docteur Ranoux rappelle que les opiacés, la codéine et encore plus les dérivés morphiniques sont à proscrire, car ils entraînent un fort risque de céphalées par abus médicamenteux, via le phénomène d’accoutumance. En simplifiant : le corps devient “addict” à ces traitements et crée des crises pour avoir une nouvelle dose. C’est un cercle vicieux qui risque de se mettre en place, et qu’il faut veiller à stopper au plus vite. 

C’est bien le triptan qui est le traitement de crise à privilégier lorsqu’il n’y a pas de contrindication. 

Le docteur Ranoux souligne également sur le plateau de France 3 que des méthodes non médicamenteuses, si elles ne guérissent pas les migraineux, peuvent aider à améliorer la condition du patient en général. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire ou relire notre article dédié aux traitements alternatifs de la migraine accessible ici. 

Retrouvez le replay du reportage de France 3 dont il est question dans cet article sur France.TV